De l'audit énergétique vers l'audit global partagé

C’est toujours d’actualité, les copropriétés de plus de 50 lots ont l’obligation de réaliser un audit énergétique avant le 1er janvier 2017. Pour les copropriétés qui ne se sont pas encore penchées sur le sujet, il est encore temps de s’y mettre ! Mais avant toute chose, il est important de connaître les différents audits auxquels elles peuvent recourir…

C’est toujours d’actualité, les copropriétés de plus de 50 lots ont l’obligation de réaliser un audit énergétique avant le 1er janvier 2017. Pour les copropriétés qui ne se sont pas encore penchées sur le sujet, il est encore temps de s’y mettre ! Mais avant toute chose, il est important de connaître les différents audits auxquels elles peuvent recourir…

Tout d’abord, l’audit énergétique est le minimum requis par la loi, avant le 1er janvier 2017. Il fait appel à un Bureau d’Etudes pour la réalisation des études thermiques du bâti. Cependant, il existe deux autres audits qui remplissent les conditions de l’obligation légale, et qui vont même plus loin puisque ces audits encouragent à la rénovation énergétique des copropriétés par une réflexion plus aboutie.

En 2014, l’ADEME a reconnu dans son cahier des charges un audit énergétique et architectural, qui comprend l’apport architectural d’un Architecte pour des préconisations de travaux, en plus des études thermiques. Ce cahier des charges encourage le recours à une Ingénierie financière.

L’audit global partagé quant à lui, mis en place par l’Association des Responsables de Copropriété ainsi que l’association Planète Copropriété, intègre l’Ingénierie financière à l’audit énergétique et architectural. C'est-à-dire que lors du projet de rénovation énergétique d’une copropriété, les trois spécialistes que sont le Bureau d’Etudes, l’Architecte et l’Ingénierie financière travaillent conjointement à la réussite du projet.

Choisir l’audit global partagé donne plus de chances à la copropriété d’aboutir dans son projet de rénovation énergétique, puisqu’il lui donne une vision des déperditions thermiques actuelles ainsi que celles envisagées après la réalisation des travaux préconisés par l’Architecte. Enfin, l’Ingénierie financière complète ces études par une vision financière des travaux en fournissant des plans de financement relatifs aux programmes de travaux préconisés par l’Architecte et le Thermicien.

L’audit global partagé aide les copropriétaires à se projeter de façon sereine dans les travaux de rénovation énergétique.

en savoir +